Le sexisme n'est pas un compliment

Par Sarah RaparoliMisch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

Insultes, menaces, « Mansplaining », « Victim Blaming », « Slut- » ou « Bodyshaming » - ces différentes formes de discours de haine sexiste peuvent prendre des formes extrêmes, tant dans la conversation qu'en ligne. Le fait que le sexisme envers les filles et les femmes soit toujours un problème au Luxembourg est ressorti clairement lors des interviews réalisées ainsi que des recherches du Lëtzebuerger Journal.

« N'en fais pas toute une histoire », « C'est juste un compliment » ou d'autres réactions clairement sexistes ne sont pas rares en ligne, ni dans la vie de tous les jours. Ces commentaires sont souvent traités comme étant inoffensifs, même si certains peuvent être condescendants ou carrément humiliants. Lorsque des déclarations faites visent le genre, on parle de sexisme. Les femmes qui s'expriment politiquement sont particulièrement touchées par les discours de haine sexistes, déclare Isabelle Schmoetten du CID Fraen an Gender dans une interview au Lëtzebuerger Journal. Les propos haineux sexistes à l'égard des femmes sont une réalité, affirme cette trentenaire. Les hommes peuvent également être victimes de discrimination en raison de leur sexe et souffrir de préjugés sexistes.

« Mais ce n'est pas à ce sexisme structurel que les femmes et les personnes non binaires sont confrontées. Pour moi, c'est une grande différence ». Elle le souligne par la déclaration suivante : « Il n'y a pas de racisme envers les blancs, et je dirais la même chose du sexisme – il n'y a pas de sexisme envers les hommes. Si un père est désavantagé dans une procédure de garde, la cause en est la notion sexiste selon laquelle l'éducation des enfants est l'affaire des femmes. Il est donc certain que les hommes souffrent aussi des conséquences du sexisme structurel – dirigé contre les femmes* ». L'initiative en ligne BEE SECURE explique également, dans un dossier spécialement créé à cet effet, qu'elle décrit le sexisme « comme une discrimination à l'égard des femmes et des filles en raison de leur sexe.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Le sexisme n'est pas un compliment

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Far West chez les brasseurs