J’ai deux mots à vous rire - Look up "don’t look up"!

By Claude Frisoni Article only available in French

Plutôt que prévoir l’avenir, notre chroniqueur morose a préféré se plaindre du présent.

L’an passé, pour ma toute première livraison de cette chronique aigüe, je sacrifiai à cette tradition qui veut qu’à cette époque de l’année, on dresse le bilan de celle qui s’est écoulée et qu’on envisage les caractéristiques de celle qui va venir. Je ne recommencerai pas, car tout ce que j’avais prédit s’est hélas réalisé. Pour mémoire, j’étais extrêmement précis en annonçant: « Mais ce que je peux prédire avec certitude pour 2021, c’est que le futur comme l’avenir, ça restera pour plus tard ». Ça n’est pas pour me vanter, mais l’extraordinaire précision de cette prévision est sans doute sans précédent dans les annales de la voyance extralucide. Je ne recommencerai pourtant pas, car j’ai découvert que les natifs de la balance ne croient pas en l’astrologie. Où en sommes-nous, douze mois plus tard? 2021 a ressemblé à s’y méprendre à 2020.

You want more? Get access now.

  • One-year subscription

    €168.00
    /year
  • Monthly subscription

    €15.50
    /month
  • Zukunftsabo for subscribers under the age of 26

    €90.00
    /year

Already have an account?

Log in
Sign up for our newsletter and don't miss a thing.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt. It may take us a few minutes to update your Journal profile, so please be patient.

An error occurred while subscribing to our newsletter. Please contact us at abo@journal.lu.

Next

Engines of Society - Laura Piron