Vivre ensemble, pas une évidence

Par Christian BlockLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

Les commissions communales d'intégration sont une source importante d'impulsion pour le vivre ensemble dans les communes – au moins en théorie. Parce qu'en pratique, leur rôle est souvent secondaire. Des perspectives possibles.

« Si nous avons des suggestions, la commune est toujours avec [nous] », dit Larysa Mallardi-Petrova. L'Ukrainienne participe depuis trois ans à la commission consultative communale d'intégration (CCCI) de la commune de Schifflange et est satisfaite du fonctionnement de l'organe consultatif. La mère de famille, qui vit dans le pays depuis 20 ans, s'est toujours demandée ce qu'elle pourrait améliorer pour les personnes qui s'installent dans la commune du Sud, raconte-t-elle au Lëtzebuerger Journal.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 25 ans

    90,00 €
    /an

Vivre ensemble, pas une évidence

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Au bout de la faim