Un désir en dents de scie

Par Pascal SteinwachsLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

Le Mouvement écologique doit, entre autres, sensibiliser les gens, la présidente Blanche Weber en est convaincue. Cette nouvelle prise de conscience doit être utilisée comme une opportunité pour aborder la transformation écologique et sociale de la société.

Le Mouvement écologique a été fondé en 1968, l’année de la révolution sauvage, par un groupe de jeunes gens soucieux de l'environnement, mais à l'époque encore sous le nom d'« Association de la Jeunesse Luxembourgeoise pour l'Etude et la Conservation de la Nature », qui est ensuite devenu « Jeunes et Environnement » en 1974 et en 1981, lorsque les jeunes sont devenus adultes, le Mouvement écologique tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Le conflit autour des projets de centrale nucléaire de Remerschen et de Cattenom a progressivement transformé le mouvement de pure protection de la nature en un mouvement socio-politique, qui s'est félicité en 1984 que le Luxembourg ait pour la première fois son propre ministère de l'environnement.

La présidente du Mouvement, comme on l'appelle habituellement depuis 2003 est Blanche Weber, que nous avons rencontrée pour une longue conversation dans l' « Oekozenter Paffendall ».

Journal Lëtzebuerger : Comment vous sentez-vous en période de pandémie ? Avez-vous le Covid blues ?

Blanche Weber : Je n'ai pas le blues du Covid, mais je serai heureuse quand ce sera fini.

Que pensez-vous de la politique Covid du gouvernement ? Je suppose que le prochain confinement sera après Pâques, après tout…

Je représente une organisation environnementale et elle ne prend pas position sur la politique du gouvernement concernant le Covid lui-même. Cependant, nous pensons qu'il faudrait se concentrer davantage sur ce qui pourrait être fait pour aider à réduire le risque de telles pandémies à l'avenir.

La campagne de vaccination ne fonctionne pas de manière optimale.

Désolée, je ne fais pas de commentaire là-dessus. Sauf que : la répartition de la vaccination dans le monde devrait être organisée de manière beaucoup plus équitable !

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Un désir en dents de scie

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

« La langue ne disparaît pas, elle change »