Lorsqu'un cœur de laitue devient un symbole d'égalité

Par Melody HansenLex KlerenMisch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

Les femmes sont encore fortement sous-représentées au sein de la politique luxembourgeoise. Pourtant, les élu•es sont censé•es refléter la diversité de la société. Mais à quel point le milieu politique rend-il difficile l'accès de jeunes parents, en particulier des mères ou même des parents célibataires, aux postes d'administration communale ou étatique?

Nous sommes le 10 avril 2020, le Luxembourg en est alors au premier confinement. Les conseillers·ères de la ville d'Esch participent pour la première fois à une réunion du conseil municipal par vidéoconférence. Daliah Scholl (DP) a demandé à sa fille de 13 ans Azadeh de rester à proximité. « Je suis un peu ‘oldschool’, en ce qui concerne l'informatique. Elle s'y connaît mieux que moi à ce sujet. C'est pourquoi elle m'a aidée », déclare la mère célibataire au Lëtzebuerger Journal. La session, qui a commencé vers 9h et qui aurait dû, comme d'habitude, se terminer à 13h, se prolonge. « L’heure défilait, 13h15, 14h30… Ma fille me faisait parvenir des post-its pour me faire savoir qu'elle avait faim. » La réunion n'étant pas près de se terminer, Daliah Scholl décide de prendre son téléphone portable avec elle dans la cuisine pour commencer à laver la salade.

Nous sommes le 17 décembre 2020, soit huit mois plus tard. La Chambre se prononce sur l'autorisation de continuer à tenir les réunions des conseils locaux par vidéoconférence. Deux hommes d'âge moyen, l'un après l'autre, s'énervent à propos d'un « mouton noir » qui, lors d'une réunion du conseil communal, aurait lavé un cœur de salade – mais ils n’en précisent pas le contexte. Un tel comportement serait indigne d'une réunion du conseil communal. Où en serions-nous, si à l'avenir chaque politicien·ne pourrait donc cuisiner lors de réunions importantes ou même y participer depuis son lieu de vacances.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Lorsqu'un cœur de laitue devient un symbole d'égalité

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt.

Suivant

Maîtresses de leur destin financier