Maîtresses de leur destin financier

Par Audrey Somnard

Les femmes vivent plus longtemps mais amassent moins d’argent au cours de leur vie, pourquoi? La problématique est plus complexe qu’il n’y paraît, mais une chose est sûre: les femmes doivent s’intéresser de plus près à leurs finances, tout au long de leur vie.

« Je veux faire médecine aux États-Unis et devenir médecin… Mais je veux me marier et avoir rapidement des enfants », raconte une jeune femme à la sortie de l’enregistrement d’un podcast dans les locaux du Journal. Comme si combiner les deux n’était pas possible, comme si entamer de longues études et un métier prenant l’empêcheraient d’avoir une famille. Cette scène s’est passée en 2021. Des jeunes femmes célibataires qui envisagent de freiner leur carrière avant même qu’elle ne démarre. Cette scène a été également relatée dans le premier livre de Sheryl Sandberg, la COO de Facebook, Lean In, où elle encourage des nouvelles recrues, célibataires mais déjà inquiètes à l’idée de devoir jongler entre travail et famille, à se concentrer sur leur carrière présente, et pas sur un hypothétique futur. Cette dernière explique avoir mis un point d’honneur chez Facebook à quitter chaque soir le bureau à 17h, pour s’occuper de ses deux enfants et dîner avec eux… pour se remettre à travailler de longues soirées une fois les avoir couchés. Un sacrifice que les nouvelles générations ne sont pas toutes prêtes à faire.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Maîtresses de leur destin financier

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt.

Suivant

Donner l’exemple lorsque les lois ne suffisent pas