La science-fiction plutôt que les films de pirates

Par Pascal SteinwachsLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

Marc Goergen est le deuxième pirate le plus connu au Luxembourg après Sven Clement, tous les deux représentant leur parti au Parlement. En outre, Marc Goergen, qui n'est pas incontesté, est également le coordinateur du Parti pirate.

Au début de l’interview, il était un peu réservé, mais au cours de la conversation que nous avons eue lundi dernier dans les locaux des Pirates, Marc Goergen s’est ouvert davantage. Le jeune homme de 36 ans a d’ailleurs acquis sa première expérience politique au sein du DP, avant de décider, après une pause de deux ans, de s’engager auprès des Pirates luxembourgeois, qui, comme chacun sait, ont d’abord été plutôt ridiculisés que pris au sérieux. Outre son activité de député, Marc Goergen est également conseiller municipal à Pétange.

Lëtzebuerger Journal: Qu’avez-vous réellement contre le Journal, qui vous a même valu l’une ou l’autre question parlementaire?

Marc Goergen: Les Pirates n’ont rien du tout contre le Journal, mais nous avons quelque chose contre le fait qu’un parti possède un journal. Nous ne nous préoccupons que de la structure du Journal. Si un journal appartient à un parti, cela doit également être communiqué de manière transparente au monde extérieur. Nous pensons qu’aucun organe de presse au Luxembourg ne devrait être contrôlé par un parti. Il faut plutôt une forte aide à la presse, car nous avons besoin de reportages neutres.

Vous pensez donc que les journalistes du Journal sont influencés?

Nous n’avons jamais dit cela, et ce n’est pas mon opinion. Cependant, j’ai remarqué, et je serais heureux qu’on me donne tort pendant la campagne électorale de 2023, que le « Journal » était toujours rempli de publicités pour les candidats de la DP juste avant les élections, ce qui peut bien sûr être une coïncidence. Avec une nouvelle direction et un nouveau concept, le « Journal » peut désormais démontrer en 2023 que ce n’est plus le cas.

Comment se porte le média du parti des Pirates, moien.lu?

Nous n’avons pas de média de parti. Le fait est que Sven Clement est l’un des co-fondateurs de moien.lu, mais il l’a fait en tant que personne privée.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo jusqu'à 25 ans

    90,00 €
    /an

La science-fiction plutôt que les films de pirates

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.
En quelle langue souhaitez-vous recevoir la newsletter ? *

En vous inscrivant à la newsletter du Lëtzebuerger Journal, vous autorisez le traitement de vos données personnelles : votre email et votre préférence de langue pour recevoir régulièrement une sélection des derniers articles publiés. Plus d’information dans nos mentions légales.

Suivant

Une épargne rentable et durable