Faire campagne dans sa nouvelle patrie

Par Bill WirtzLex Kleren Changer en anglais pour l'article original

La France est en route pour une élection présidentielle l'année prochaine, et pour les partis politiques français, la campagne ne s'arrête pas aux frontières. Nous nous sommes entretenus avec les représentant·e·s des différents groupes au Luxembourg pour connaître leur point de vue sur 2022.

Pour certaines personnes, quitter un pays signifie clore un chapitre. Si vous pouvez laisser derrière vous vos amis et votre famille, votre ancienne profession et le mode de vie que vous aviez dans votre ville ou à la campagne, votre citoyenneté est une chose que vous emportez avec vous. Cette citoyenneté s'accompagne du droit de vote, même si vous vivez à l'étranger. Le nombre de résidents français au Luxembourg se rapproche actuellement de 50.000, ce qui représente environ 7,5% de la population totale. Lors de l'élection présidentielle de 2017, Emmanuel Macron a récolté 41,5% des voix des Français du Luxembourg, devant François Fillon (31,4%), Jean-Luc Mélenchon (9,6%) et Marine Le Pen (6,1%). Au second tour, les citoyens français du Luxembourg ont soutenu M. Macron avec près de 90% des voix.

En mai 2021, la France a également organisé les « élections consulaires », auxquelles seuls les citoyens français vivant à l'étranger peuvent participer.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Faire campagne dans sa nouvelle patrie

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

New Work: La formation à l’ère digitale