Cultures alternatives - des histoires lugubres, sombres et sincères

Par Jang KapgenLex Kleren Changer en anglais pour l'article original

Goth, Emo, alternatif - ces mots laissent apparaître dans la plupart de nos esprits des images spécifiques d'adolescent·e·s mélancoliques et sinistres. Mais qu'est-ce que cela signifie réellement de faire partie de la communauté gothique ou emo ? Le Lëtzebuerger Journal a interviewé un gothique et une emo pour en savoir plus sur ces cultures alternatives au Luxembourg et ailleurs.

Yves a dompté et coiffé ses longs cheveux noirs en un mohawk. Il mentionne avec un sourire qu'il n'a pas pu prendre sa voiture pour se rendre à l'interview car le plafond bas du véhicule aurait écrasé sa création capillaire. Toute sa tenue témoigne de son identité : vernis à ongles noir, débardeur noir Siouxsie and the Banshees, bottes noires et pantalon noir. De l'autre côté, Laura porte un épais eye-liner derrière ses lunettes de soleil en forme de chauve-souris et un collier à pointes autour du cou. Si l'ensemble de sa tenue est noir, ses cheveux affichent quelques couleurs supplémentaires – une moitié en rose vif, l'autre en vert fluo. Un blush fortement appliqué lui donne des joues chaudes et rosées. Alors qu'Yves s'identifie comme gothique, Laura est émo – deux communautés différentes, que l'on met souvent dans la même boîte. Mais toutes deux sont bien plus qu'un stéréotype lugubre.

Avant tout : un genre musical

Il est important de noter que le goth et l'emo sont bel et bien des genres musicaux – et que leurs communautés sont construites sur la passion pour leur musique, et non l'inverse. Souvent confondus avec une simple esthétique, ces deux genres musicaux ont créé un espace permettant aux communautés de s'unir et de s'exprimer. Même s'il existe certainement un style de vie récurrent au sein des communautés, la musique en est l'élément de liaison. C'est pourquoi le merchandising des groupes est souvent un élément principal des tenues des deux communautés.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Cultures alternatives - des histoires lugubres, sombres et sincères

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

J'ai deux mots à vous rire - Uber über alles