Combler des vides

Par Misch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

De quelle surface habitable une personne a-t-elle besoin pour vivre heureuse ? La communauté des tiny houses le montre : Moins que ce que la plupart des gens pensent. À condition de le vouloir vraiment. Les maisons compactes ne sont certes pas la panacée au problème du logement, mais elles peuvent combler certains des vides – littéralement.

« Je veux une maison, mais plus petite, s'il vous plaît. » Pour beaucoup de personnes à la recherche de formes d'habitat alternatives, l'idée même d'une tiny house semble simple et séduisante. Mais comme la plupart des idées « simples », elle se révèle extrêmement complexe dès qu'elle entre en contact avec la réalité légale. Malgré cela, de plus en plus de ces petites maisons apparaissent, soit pour transformer des zones grises légales en espace habitable, soit pour mettre les décideur·se·s et les règles de construction devant le fait accompli au cœur des villages. Car si elles ne constituent vraisemblablement pas une solution à la problématique du logement au Luxembourg, comme l'expliquent toutes les personnes interviewées, elles peuvent néanmoins jouer de nombreux petits rôles. Que ce soit en tant que logement fixe pour les minimalistes motivé·e·s, en tant que possibilités d'hébergement pour les touristes ou en tant que logement temporaire.

Les trois petites maisons situées au centre de Schifflange font partie de ces dernières : Elles accueilleront des familles réfugiées d'Ukraine. Les bâtiments entièrement préfabriqués, de 35 mètres carrés chacun, ont été placés à l'aide d'une grue sur leur emplacement dans la rue de Drusenheim, où ils forment une petite communauté domestique. Comme ils n'ont pas besoin de fondations, il a suffi de les raccorder aux conduites d'eau et d'électricité déjà existantes. Plus tard, si nécessaire, ils pourront être facilement enlevés et reposés ailleurs.

Accédez à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

(On)bekannt - Micky Kemp