Attendre au lieu d'agir

Par Sarah RaparoliLex KlerenMisch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

L'interdiction des interventions prématurées sur des enfants présentant des variations des caractéristiques sexuelles est également un sujet de discussion au Luxembourg. Dans un entretien avec le Lëtzebuerger Journal, plusieurs personnes interrogées ont exprimé des points de vue très différents.

« Ce sera une fille ou un garçon ? », « Un peu de tout. » C'est une réponse que donne rarement les futurs parents. Pourtant, on estime que 1,7 % des enfants dans le monde naissent entre les deux sexes. Ils·Elles ont des caractéristiques biologiques qui ne sont pas conformes aux normes médicales ou sociales de la femme ou de l'homme, ils·elles sont donc inter(-sexe). Selon Amnesty International, intersexe est un « terme générique pour les personnes dont la configuration génitale, chromosomique, gonadique [les gonades sont les organes du corps humain où sont produits les gamètes reproducteurs et les hormones sexuelles, ndlr] ou hormonale n'est pas conforme aux normes habituelles de l'anatomie sexuelle et/ou reproductive dite masculine et féminine » (p. 6, dlr.). Une personne peut naître aussi bien avec des hormones féminines qu'avec des caractéristiques sexuelles masculines, ou avoir des ovaires et des testicules en même temps.

Pour certain·e·s, celà n'est pas assez clair, car les opérations prématurées non essentielles continuent à être effectuées. Il s'agit d'interventions médicales non essentielles, comme le souligne Dr Erik Schneider de l'association Intersex & Transgender Luxembourg (ITGL). Les médecins – souvent en collaboration avec les parents, qui ne sont pas toujours en mesure d'évaluer pleinement la situation – décident immédiatement après la naissance ou quelques années plus tard d'adapter le sexe de l'enfant selon les normes médicales.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Attendre au lieu d'agir

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Barista, what else?