J'ai deux mots à vous rire - Un vrai changement

By Claude Frisoni Article only available in French

Notre chroniqueur a découvert comment aider la nature et l’humanité en changeant simplement l’ordre des saisons.

La désaffection des citoyens à l’égard des politiques a de nombreuses causes. Il y a bien sûr les scandales, les retournements de veste, les promesses non tenues, le niveau affligeant de certains, la paresse des autres… Mais il y a surtout l’absence de grandes visions, de projets ambitieux, de volonté de changements réels et profonds concernant aussi bien la vie quotidienne des gens que l’avenir des générations futures, voire le futur des générations à venir. Certes et fort heureusement, d’aucuns commencent à se soucier de l’état de la planète et des catastrophes qui menacent l’humanité. Mais ils commencent juste, alors qu’on n’est pas loin de la phase terminale. Il est donc grand temps que des esprits éclairés proposent des combats motivants, respectables et surtout dignes des luttes glorieuses des grands anciens. Ainsi, en son temps, Alphonse Allais fut-il crédité d’une idée géniale, qui lui est encore attribuée aujourd’hui. En vérité, c’est Jean-Louis-Auguste Commerson qui la proposa. Elle était résumée par la phrase géniale: « Il faudrait construire les villes à la campagne, l’air y est plus pur ».

You are no longer a subscriber.

Your subscription has been cancelled due to a renewal failure (expired payment method) or at your request.

  • One-year subscription

    €168.00
    /year
  • Monthly subscription

    €15.50
    /month
  • Zukunftsabo for subscribers under the age of 26

    €90.00
    /year

J'ai deux mots à vous rire - Un vrai changement

€2.00
/article

Already have an account?

Log in
Sign up for our newsletter and don't miss a thing.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt. It may take us a few minutes to update your Journal profile, so please be patient.

Une erreur est survenue lors de votre inscription à la newsletter, veuillez-nous contacter abo@journal.lu.

Next

The (therapeutic) power of animals