Un café avant tout

Par Melody HansenMike Zenari Changer en allemand pour l'article original

Les mois d’été, politiquement calmes, sont un bon moment pour faire connaissance des politicien·ne·s. Nous avons demandé aux ministres de nous emmener dans la commune où ils·elles ont grandi pour nous montrer les lieux avec lesquels ils·elles ont des souvenirs particuliers. Nous nous sommes rendus au Gaalgebierg à Esch/Alzette avec la ministre de l’intérieur et de l’égalité, Taina Bofferding.

Taina Bofferding ne vient pas seule à l’entretien avec le Lëtzebuerger Journal. Juste derrière elle, son teckel Newton saute de la voiture sur le parking situé devant le stade Emile Mayrisch au Gaalgebierg. A la vue de Buddy, le “feel good manager’’ du Journal, il doit d’abord faire ses preuves en aboyant bruyamment. Après un bref reniflement, la colère de l’ami à quatre pattes se calme. « Maintenant, nous pouvons nous dire bonjour », dit la ministre. La marche à travers le Gaalgebierg peut commencer.

Derrière une rangée d’arbres et de haies, un petit sentier situé juste en face du stade mène à une grande place où se trouvent une aire de jeux, un terrain de pétanque et le kiosque, qui a reçu une nouvelle couche de peinture de l’artiste Lisa Junius en mai. Quand Taina Bofferding voit le terrain de pétanque, elle pense immédiatement aux apéritifs entre amis. « Je ne bois pas de pastis, mais alors je bois autre chose », dit-elle. Comme nous l’avons appris plus tard, le Campari Orange est sa boisson apéritive préférée.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Un café avant tout

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Elo mol éierlech - Lëtzebuerger Militär