Sans scrupules, loverboy

Par Sarah RaparoliLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

Loverboy - ça sonne sympa et romantique. Mais derrière cela se cache un amour factice qui contraint surtout les filles et les femmes à la prostitution. Rapport de deux employées d'un centre d'assistance au Luxembourg.

L'affirmation selon laquelle la prostitution est le plus vieux métier du monde a été critiquée à plusieurs reprises en raison de la banalisation de la souffrance des femmes qui l'accompagne (comme s'il était normal que la prostitution ait toujours existé et qu'on ne veuille donc pas la changer) et réfutée par de nombreux faits historiques. Néanmoins, même cette industrie doit continuer à proposer des nouveautés pour continuer à attirer les jeunes filles et les femmes. C'est peut-être l'une des raisons pour lesquelles la tactique du loverboy est apparue.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Sans scrupules, loverboy

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt.

Suivant

Shalom, et bien plus encore