Les enfants végétaliens

Par Sarah RaparoliLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

De plus en plus de personnes adoptent un régime végétalien. Certaines incluent leur progéniture dans le processus, ce qui ne manque pas de susciter des critiques. Le Lëtzebuerger Journal a rencontré un couple et une mère qui ont fait suivre à leurs enfants un régime végétalien dès leur plus jeune âge.

« Pendant longtemps, je ne me suis pas vraiment préoccupée de mon alimentation et je mangeais juste pour manger. » En 2017, Tina a commencé à s'intéresser davantage à ce sujet. Elle non plus n'est pas passée à côté des célèbres séries Netflix à propos du véganisme. Mais ce n'était que le début. « Tu commences à réfléchir, à faire des recherches et à t'informer. Et puis je me suis dit : allez, je vais tester si je peux être heureuse et en bonne santé en même temps et me passer de ces produits, pour le bien des animaux. »

Depuis janvier 2018, la femme de 33 ans mène une vie végétalienne, tout comme son mari Claudio, qui suit un régime végétarien depuis sa jeunesse. « Le chemin de l'école me menait devant le boucher du village. C'est là que j'ai pu voir beaucoup de choses », comme il l'explique lui-même. Claudio n'a jamais particulièrement aimé la viande et il n'est donc pas surprenant qu'il y ait fini par y renoncer complètement. « Mon cercle d'amis s'est élargi au fil du temps, j'ai appris à connaître des personnes qui étaient très concernées par le sujet. C'était à l'époque à la Kulturfabrik, l'ancien abattoir. C'était une sorte de refuge pour les gens qui essayaient de rendre le monde meilleur. »

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Les enfants végétaliens

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Opgepikt – Make Love Not CO2!