« Le métier de secrétaire de groupe parlementaire est un travail continu »

Par Pascal SteinwachsLex Kleren Changer en allemand pour l'article original

Ces dernières semaines, nous avons rendu visite aux secrétaires des groupes parlementaires des partis qui ont suffisamment de député·e·s pour former un groupe au Parlement. Avec 21 député·e·s, le CSV est de loin le plus grand groupe parlementaire.

Ady Richard est l'une de ces personnes qui s'habillent toujours de manière impeccable et qui, même par des températures de plus de 30 degrés, ne sortent pas sans une veste de costume et une pochette assortie – parfois même avec un chapeau panama. Pour notre petite séance photo, devant le groupe parlementaire CSV situé derrière le palais grand-ducal, le secrétaire du groupe était habillé de manière plutôt décontractée, ce qui n'a pas empêché quelques touristes de s'arrêter, se demandant probablement si ce n'était pas le Grand-Duc qui était en train de se faire photographier.

Une maquette de bateau au lieu du narguilé

Le plus grand groupe parlementaire de tous les partis représentés à la Chambre des députés est installé depuis une demi-éternité dans ce bâtiment tortueux avec ses deux petites tours, juste en face de l'entrée arrière du Palais, d'où il n'y a qu'un saut de puce jusqu'au Parlement. Seuls le LSAP et les pirates sont encore plus proches.

Depuis son bureau spacieux, Ady Richard ne voit cependant ni l'arrière du Palais ni l'arrière de la Chambre, mais l'esplanade stérile du Musée d'histoire et d'art sur le marché aux poissons. C'est d'ailleurs dans cette même pièce qu'il y a quelques années, Frank Engel, alors secrétaire du groupe parlementaire et aujourd'hui chef de Fokus, avait déjà lui aussi son bureau, marqué à l'époque par un énorme narguilé, source de toutes sortes de spéculations. L'actuel titulaire du poste aime les choses plus terre à terre : au lieu de la chicha, ce sont maintenant les livres et les photos de famille qui dominent la pièce. Sur la table devant le canapé des visiteur·se·s, on trouve un Coffee Table Book avec des dessins animés du New Yorker et une maquette de bateau.

Accédez à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

„Vakanz ass fir vill Kanner mat engem Fräiheetsgefill verbonnen“