Le chemin le plus court vers l'assiette

Par Misch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

De plus en plus de personnes découvrent la chasse comme une alternative presque neutre en termes de CO2 à la viande du supermarché ou du grossiste. Le mouvement parallèle inattendu du végétarisme et véganisme annonce-t-il un changement de conscience plus profond dans la société?

Lottie a trouvé la trace. Excitée, elle commence à tirer sur la longue laisse orange que Sarah Hilckmann tient sans la serrer. Avec son mari Felix Kirchen, elle laisse le limier entraîné la guider à travers la forêt. Felix avait posé la piste que le teckel est censé retrouver grâce à son odorat, peu de temps auparavant. Lottie court dans les fourrés, fait des virages serrés autour des arbres, la piste est chaude… jusqu'à ce qu'elle s'attarde dans une petite clairière, cherchant toujours avec excitation mais visiblement confuse. Sa formation n'est pas tout à fait aboutie.

Sur un mot de Sarah, la jeune chienne s'assoit, « pour laisser l'adrénaline retomber un peu », explique-t-elle. Malgré toute cette euphorie, un chien de pistage doit toujours être capable de rester sous contrôle. « Aussi pour qu'il ne saute pas soudainement dans le champ de tir d'un fusil. » Sarah et Felix vont à la chasse pendant leur temps libre, et consomment le gibier qu'ils tirent eux-mêmes. « Ce serait mentir de dire que nous n'achetons vraiment jamais de viande, mais la plupart des produits carnés que nous consommons, nous les produisons nous-mêmes », explique Sarah. « Il n'y a pas plus 'bio' et local que ça. Le chemin vers l'assiette ne pourrait être plus court. »

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Le chemin le plus court vers l'assiette

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Faire campagne dans sa nouvelle patrie