« Il faut rester vigilantes »

Par Audrey SomnardLex Kleren

Le LEQGF (Laboratoire d'études queer, sur le genre et les féminismes) fait sa rentrée avec une journée de formation et une table ronde pour échanger sur les mouvements anti-féministe et anti-queer. Sa co-fondatrice, la philologue Sandy Artuso, nous parle de ces enjeux de société qui dépassent les fractures entre progressistes et conservateur·rice·s.

Accédez à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Ce que font les artistes à la radio