Ce que font les artistes à la radio

Par Pascal SteinwachsMike Zenari Changer en allemand pour l'article original

Une radio différente : 100 artistes sur 100 jours, disposant chacun de 22 heures d'antenne pendant lesquelles il·elle·s peuvent faire ce qu'il·elle·s veulent. Et chaque jour, une émission de deux heures en direct dans une cuisine : À table ! Tout cela est possible grâce à Radio Art Zone.

Il y a des gens qui écoutent la radio en arrière-fond pendant toute la journée. Ces personnes n'augmentent généralement le volume que lorsqu'elles entendent les informations ou un de leurs titres préférés, voire peut-être lors d'un concours. Pourtant, la radio peut être bien plus que cela, parfois même de l'art.

Le plus grand projet d'art radiophonique au monde

Bienvenue à Radio Art Zone, le plus grand projet d'art radiophonique au monde à notre connaissance, mis sur pied par le duo d'artistes britanniques et allemands Sarah Washington et Knut Aufermann dans le cadre de la Capitale européenne de la culture Esch 2022 et organisé du 18 juin au 25 septembre, en collaboration avec Radio Ara.

L'art radiophonique peut être écouté dans le sud du pays sur la nouvelle fréquence FM de Radio Ara, 87,8 MHz, ainsi qu'en streaming live sur Internet (à l'adresse www.radioart.zone), tandis que les émissions sont reprises en partie, parfois intégralement, par une douzaine de radios partenaires en Europe et en Amérique du Nord et du Sud.

Accède à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    174,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    16,00 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

As-tu déjà un compte ?

Connecte-toi
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

La vie en double