Chère thérapie

Par Audrey SomnardMisch Pautsch

Les consultations chez le·la psychothérapeute ne sont toujours pas remboursées au Luxembourg, alors qu’un bras de fer est engagé entre les représentant·e·s du secteur et la CNS. En attendant, les patient·e·s doivent débourser de leur poche pour une thérapie qu’ils·elles ne peuvent pas toujours se payer.

Aller chez le médecin pour n’importe quelle pathologie, ressortir avec sa facture et l’envoyer à la CNS pour être remboursé·e quelques semaines plus tard, du moins en bonne partie, parfois renvoyer le reste à sa mutuelle privée, voilà des gestes qui sont ancrés au Luxembourg. Mais pour la santé mentale, la problématique est toute autre. Si une consultation chez un·e médecin-psychiatre est prise en charge par la CNS, les patient·e·s qui entament une thérapie chez un·e psychothérapeute doivent alors débourser de leur poche pour aller mieux. Des heures dédiées à cerner le problème ou la pathologie, et parfois des séances hebdomadaires sont nécessaires pour remonter la pente.

À plus d’une centaine d’euros la consultation, certain·e·s s’y prennent à deux fois avant de franchir le pas et de continuer la thérapie sur le long terme. C’est ce que constate Françoise*, psychologue libérale qui travaille en cabinet avec des confrères et consœurs : « Je ne suis pas dans les plus chères, il faut être raisonnable, mais ne pas trop baisser non plus les prix pour faire du dumping, c’est un équilibre à trouver. Mais même à 120 euros la séance, pour moi ce n’est pas énorme, et pour certains patients c’est compliqué. Parfois certains que je devrais voir chaque semaine ne viennent que toutes les deux semaines, voire une fois par mois. Certains trouvent des excuses, d’autres sont transparents. Mais cela peut freiner la prise en charge. »

Accède à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    174,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    16,00 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

As-tu déjà un compte ?

Connecte-toi
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

La colocation par choix