Adieu la pilule ?

Par Sarah RaparoliLex KlerenMisch Pautsch Changer en allemand pour l'article original

Pendant longtemps, la pilule contraceptive a été considérée comme l'exemple même de la libération des femmes. Célébrée comme un jalon de l'émancipation, elle a été suivie au fil des décennies par d'autres méthodes contraceptives destinées à rendre les rapports sexuels plus sûrs et plus pratiques. Cependant, les voix critiques sont devenues de plus en plus fortes. Le Lëtzebuerger Journal s'est entretenu avec plusieurs femmes au sujet de leur expérience avec la pilule contraceptive.

Génération pilule – certaines femmes s'incluent certainement dans cette catégorie. Il y a quelques années encore, il était courant de se faire prescrire un contraceptif hormonal à un jeune âge et de ne pas remettre en question cette décision, mais aujourd'hui l'attitude semble être différente. C'est le cas de Claire Thill. Après avoir pris la pilule pendant dix ans, la jeune femme s'est retrouvée à l'hôpital en octobre dernier. Diagnostic : thrombose et embolie pulmonaire.

Assise face à elle, c’est une jeune femme croquant la vie à pleines dents. Elle sourit beaucoup, rit bruyamment et l'on ne peut pas s'empêcher de se sentir à l'aise en sa présence. Claire Thill a 30 ans, elle est au début de sa vie et prévoit de vivre un tas d'autres expériences passionnantes. Cependant, l'architecte professionnelle a dû faire constater, en octobre dernier, que tout peut se terminer plus tôt qu'elle ne le pensait. « C'était le pire moment de ma vie », raconte-t-elle.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Adieu la pilule ?

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Suivant

Un travail dans la peau