J’ai deux mots à vous rire - Si vieillesse pouvait …

By Claude Frisoni Article only available in French

Au lieu de repousser l’âge de la retraite, notre chroniqueur a décidé de repousser l’âge de la vieillesse.

Après une étude scientifique particulièrement rigoureuse et tout à fait crédible puisqu’elle n’a pas été reprise par Elle, Lui, Nous deux, ou Vous et votre argent, je suis parvenu à répondre à l’angoissante question « à quel âge est-on vieux ? ». Bien des affirmations plus ou moins sérieuses, voire tout à fait fantaisistes circulent à ce sujet, qu’il convient de tempérer ou de démentir. Ainsi, les cultureux disent « on a l’âge de ses artères », tandis que les culturistes objectent « on a l’âge de ses haltères » et que les soiffards souhaitent « qu’on se désaltère à tout âge ». Certains soulignent qu’âge rime avec sage et sagesse avec vieillesse, comme si jeunesse rimait avec ivresse. En réalité et d’après mes savants calculs, vieux, c’est toujours et exactement dix ans de plus que l’âge qu’on a.

You want more? Get access now.

  • One-year subscription

    €174.00
    /year
  • Monthly subscription

    €16.00
    /month
  • Zukunftsabo for subscribers under the age of 26

    €90.00
    /year

Already have an account?

Log in
Sign up for our newsletter and don't miss a thing.

To complete the subscription process, please click the link in the email we just sent you. Check your spam or junk folder too, in case of doubt. It may take us a few minutes to update your Journal profile, so please be patient.

An error occurred while subscribing to our newsletter. Please contact us at abo@journal.lu.

Next

Who's tackling it?