L’équitable tient la route

Par Audrey SomnardLex Kleren

Depuis leur lancement il y a trente ans, les produits issus du commerce équitable ont durablement pris place dans nos rayons. Dans une logique de consommation locale, ces produits du bout du monde font-ils toujours sens ? Comment le commerce équitable surfe sur nos modes de consommation et comment fait-il face à la forêt de labels pas toujours transparents ? Des spécialistes nous expliquent en quoi les produits équitables, bio et locaux ont toute leur place dans nos paniers de courses.

Le secteur du commerce équitable a eu beaucoup d’inquiétudes quant aux conséquences de la pandémie. Les associations craignaient une chute de la consommation des produits de commerce équitable, ainsi qu’une interruption de la chaîne d’approvisionnement. « Cela ne s’est pas produit dans tous les secteurs et pour tous les produits. La consommation a logiquement baissé très nettement du fait de la fermeture de la restauration collective et des écoles, notamment en ce qui concerne le café et les bananes. Mais on peut déjà observer quelques tendances, notamment un rattrapage au niveau du café en vente dans les commerces. Les ventes de bananes ont par contre été fortement affectées par la fermeture des écoles et des cantines, ce qui a directement impacté les producteurs du Sud », explique Geneviève Krol de Fairtrade Lëtzebuerg.

La filière des roses a également été touchée de plein fouet. Les fleuristes étant des commerces non essentiels, et avec un secteur de l’événementiel à l’arrêt, les roses sont restées au Kenya ou en Ethiopie, condamnées au compost. Pour ce qui est du textile, les grandes marques ont simplement annulé leurs commandes, sans payer les producteurs basés principalement en Inde et au Bangladesh. « L’impact a été réel dans le Sud. Au Luxembourg, certains secteurs les plus touchés comme la restauration collective n’auront pas en tête le commerce équitable comme priorité à la reprise. Il va falloir nous trouver une place dans ces nouveaux canaux de distribution comme la livraison à domicile », poursuit la spécialiste.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonnés en-dessous de l'âge de 25 ans

    90,00 €
    /an

L’équitable tient la route

2,00 €
/article

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.
En quelle langue souhaitez-vous recevoir la newsletter ? *

En vous inscrivant à la newsletter du Lëtzebuerger Journal, vous autorisez le traitement de vos données personnelles : votre email et votre préférence de langue pour recevoir régulièrement une sélection des derniers articles publiés. Plus d’information dans nos mentions légales.

Suivant

Elo mol éierlech - Sécherheet an der Stad Lëtzebuerg