Le doux foyer de Marmite et du cheddar

Par Laura TomassiniMike Zenari Changer en allemand pour l'article original

Bien que l'anglais ne soit pas considéré comme une langue officielle au Luxembourg, il est parlé par plus de 80% de la population, selon le ministère de l'Éducation nationale. De nombreux·euses expatrié·e·s, i.e. des immigré∙e∙s anglophones, font partie de la population du Grand-Duché. Dans la boutique Home from Home à Strassen ils·elles peuvent se sentir à la maison.

« Ça, c'est vraiment typiquement britannique ! » C'est avec enthousiasme que John Heffernan parcourt les rayons pour sélectionner et présenter des produits traditionnels les uns après les autres. Du Yorkshire Tea aux tourtes végétariennes surgelées de la marque Linda McCartney's, en passant par la pâte à tartiner Marmite, très appréciée en Grande-Bretagne, les crêpes épaisses à la levure appelées « crumpets » et les scones traditionnels anglais, on trouve vraiment tout ce qui fait battre le cœur des Britanniques dans l'Expat Shop autoproclamé. En 2017, cet Irlandais d'origine a ouvert la boutique Home from Home à Strassen avec l'Anglais Mark Hollis, afin d'apporter au Luxembourg exactement ce que promet le nom du magasin.

« Nous savons quels produits les gens voulaient, car nous sommes nous-mêmes originaires d'Angleterre. L'idée de la boutique était donc, dès le départ, d'offrir un point de contact à la communauté d'expatriés anglophones dans le pays », explique John. Fin 2002, celui qui était courtier a quitté Londres pour s'installer à Koerich, mais lorsque la seule boutique anglaise ─ Little Britain ─ a fermé ses portes au Luxembourg, John a choisi une nouvelle voie professionnelle. « Nous y réfléchissions déjà depuis un certain temps à l'époque et nous avons décidé d'aller jusqu'au bout », explique l'homme de 56 ans. Lorsque son partenaire commercial est retourné en Grande-Bretagne en 2020, John a continué à gérer le magasin seul pendant un certain temps, avant que son fils Calum ne le rejoigne dans l'entreprise et gère maintenant la caisse avec lui.

Un petit bout d'enfance

« Je me souviens qu'au début, nous allions chaque semaine en Angleterre et en Irlande pour y récupérer la marchandise. Les premières années ont été très difficiles et mon père en est encore fatigué aujourd'hui », raconte Calum avec un clin d'œil. Après les nombreux allers-retours, le van familial de l'époque affichait environ 685.000 kilomètres, car la viande fraîche du boucher irlandais ou la confiture irlandaise produite localement ne s'importent pas toutes seules. Aujourd'hui, Home from Home est livré deux fois par semaine en produits irlandais, tandis que Calum et John vont chercher bien des spécialités à Bruxelles. L'assortiment de plus de 1.000 produits alimentaires et ménagers ne comprend pas seulement les friandises traditionnelles d'Angleterre et d'Irlande, mais aussi des produits d'Amérique, du Canada, d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Afrique du Sud ─ bref, de (presque) partout où l'on parle anglais.

« Il y a beaucoup de choses qui nous manquent : du bacon, des saucisses, de vraies chips et tout simplement des aliments de base avec lesquels nous avons grandi », explique Calum. Pour de nombreux·euses client·e·s, un achat dans la boutique d'expatrié·e·s est lié à des souvenirs de leurs racines, car ils·elles trouvent ici ce qu'ils·elles aimaient déjà étant enfants, explique le jeune homme de 26 ans : « Nous recevons beaucoup de réactions positives. Et quand un homme grand et fort entre, voit les chocolats et les bonbons anglais et est frappé par un véritable coup de nostalgie, c'est déjà formidable à voir. Mais certains viennent aussi simplement pour parler, surtout pendant le confinement ». Home from Home a toute une série de client∙e∙s régulier·ère·s qui n'hésitent pas à appeler tous les deux jours pour demander des produits très ciblés.

Accédez à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Oppen Dieren - Fräien Handel an Aarbecht an der EU