Intégration réelle par le virtuel

Par Audrey SomnardLex Kleren

Et si l’intégration passait par les jeux vidéo ? C’est en tout cas le pari qu’a lancé la société Forward, qui a obtenu un financement du ministère de la Famille. Les jeunes de Differdange ont commencé à profiter de ce projet pilote, premier du genre dans le pays. Reportage.

Dans un pays qui compte près de la moitié d’étranger·ère·s, le Luxembourg doit réussir le pari de l’intégration, il en va de sa survie. Les projets se multiplient, la plupart se basant sur un réseau dense d’associations et le sport est régulièrement mis en avant. La société Forward, qui est notamment spécialisée dans l’événementiel et l’e-sport, a misé sur les jeux vidéo pour rassembler les jeunes. Une idée novatrice qui a plu au ministère de la Famille, qui a mis 750.000 euros sur la table pour sept projets d’intégration, dont celui de Forward.

De quoi s’agit-il ? L’idée parait somme toute très simple. Une salle avec des ordinateurs et des manettes, une connexion pour accéder à des jeux vidéo en ligne et le tour est joué. Pour Kevin Hoffmann, un des dirigeants de Forward, l’idée est de « faire disparaître les barrières technologiques ». Si l’intégration par le sport existe déjà, ce dernier souhaite qu’il en soit de même avec l’e-sport : « C’est une nouvelle approche, ce qui a intéressé le ministère car on ne leur avait jamais proposé un tel projet. »

Le projet, intitulé Fit4Gaming, se veut itinérant, le ministère a demandé à ce que six communes accueillent successivement le projet jusqu’en décembre 2023. C’est la ville de Differdange qui a été choisie pour démarrer. Pas tout à fait par hasard. Forward est basée dans la commune et Kevin Hoffmann y a grandi. Pour l’échevin Jeunesse et Sport, Paulo Aguiar (déi gréng), Differdange se devait d’accueillir le projet, quitte à aller un peu à tâtons : « J’ai été contacté par Kevin, j’ai été tout de suite intéressé par le volet intégration. C’est un projet qui vise à la communication, à la rencontre, à l’intégration. Nous voulons que les jeunes de Differdange qui viennent d’univers différents se rencontrent, notamment avec les demandeurs de protection internationale (DPI). » Si le projet est un succès, l’échevin compte prolonger l’expérience après le 23 janvier 2023, date supposée du déménagement du projet dans la prochaine commune.

Accède à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    174,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    16,00 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

As-tu déjà un compte ?

Connecte-toi
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, clique sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de t'envoyer. Vérifie également ton dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de ton profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Mäin Element - Sébastien Faye