"I never came across anyone with such a volume of properties"

Par Audrey SomnardMisch PautschLex Kleren Article uniquement disponible en anglais

It is rare for Luxembourgers to appear in the Irish media. Irish Times editor, Olivia Kelly, explains why Marc Godart, a Luxembourg national living in Dublin, has become one of the country's most hated landlords. Olivia Kelly tells us how she became interested in this case of a family real estate empire, why Godart's actions are shocking in a country heavily affected by the real estate crisis.

Accède à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    185,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    18,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    120,00 €
    /an

As-tu déjà un compte ?

Connecte-toi
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, clique sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de t'envoyer. Vérifie également ton dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de ton profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Une politique d'intégration pas assez nuancée