Des premiers pas en mécanique

Par Audrey SomnardLex Kleren

Le gène du bricolage, un mythe ? Au Centre national de formation professionnelle continue (CNFPC), des cours du soir sont donnés à des femmes avides de mieux comprendre les rudiments de la mécanique. Nous avons suivi l’un de ces cours.

Il fait chaud dans l’atelier mécanique du CNFPC d’Esch-sur-Alzette en cette fin de mois de juin, mais les stagiaires sont motivées. Quatre femmes, quatre âges et parcours différents, mais toutes ont envie d’apprendre et de ne pas se retrouver au dépourvu en cas de panne de voiture ou devant leur garagiste. Cela fait quelques semaines qu’elles suivent les cours du soir « Mécanique – bricolage pour femmes ». Une trentaine d’heures pour mieux comprendre, identifier et parfois résoudre des ennuis mécaniques.

« Dès qu’un voyant s’allume sur le tableau de bord, je panique », explique Anna, qui suit le cours avec sa fille Jessika. Cette mère de famille avoue qu’elle ne connaissait absolument rien en mécanique avant de venir les mardis soir à l’atelier du CNFPC, mais elle a compris l’intérêt de mieux comprendre les choses. « Mon voyant moteur s’est allumé, je suis tout de suite allée chez le garagiste. Mais ils m’ont baladée en me faisant revenir 3 ou 4 fois, évidemment entretemps la garantie de ma voiture était passée. Quand j’ai reçu la facture qui était énorme, je me suis plainte, résultat je n’ai payé que la moitié ! Je ne fais plus confiance aux garagistes alors avec ce cours je comprends mieux ce qui se passe », poursuit-elle.

Accédez à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    168,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    15,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    90,00 €
    /an

Avez-vous déjà un compte ?

Connectez-vous
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, cliquez sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de vous envoyer. Vérifiez également votre dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de votre profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Opgepikt - Vogelkoje