J'ai deux mots à vous rire - Intelligence tellement artificielle

Von Claude Frisoni Artikel nur auf Französisch verfügbar

L’intelligence artificielle, c’est un oxymore devenu label officiel.

C’est le site de Radio Mélodie, dont j’avoue, le rouge au front, avoir ignoré l’existence jusqu’à ces derniers jours, qui m’a révélé l’information la plus importante de la période. Comme son nom l’indique, Radio Mélodie est un média radiodiffusé, et comme son nom ne le précise pas, sa zone d’implantation se trouve du côté de Forbach et Sarreguemines. C’est dans cette région que se trouve la bonne ville de Bitche, connue depuis des siècles pour sa forteresse et son camp militaire. Si je n’y ai jamais mis les pieds, c’est par frilosité. Devant y aller en manœuvres durant mon service militaire en plein hiver, alors que le coin n’est pas spécialement réputé pour sa chaleur tropicale, j’avais honteusement simulé je ne sais quelle maladie pour aller me planquer à l’infirmerie et y jouer à cache-cache avec les cafards. Ce manque d’héroïsme assez déshonorant mais plutôt confortable m’a donc privé du plaisir de découvrir une ville qui vaut surement le détour.

Mais les efforts de la commune pour se faire connaître, promouvoir ses charmes et ses services, viennent, comme nous l’apprend Radio Mélodie, d’être réduits à néant par le plus important réseau social du monde : l’incontournable Facebook. En effet, la page de la ville a été censurée par les administrateurs du réseau. La responsable du site bitchois explique : « Ville de Bitche a été dépubliée, j'ai fait appel le 19 mars et ça ne réapparait pas. J'ai essayé par tous les moyens de contacter Facebook, par les différents formulaires, mais il n'y a plus rien à faire. J'ai essayé en message privé sur la page Facebook France, j'ai laissé une dizaine de messages chaque jour. J'ai finalement été contactée pour me dire que ce n'était pas eux qui géraient, que si j'ai fait appel, je dois attendre la réponse de Facebook ».

Nur für unsere Abonnenten.

  • Jahresabo

    168,00 €
    /Jahr
  • Monatsabo

    15,50 €
    /Monat
  • Zukunftsabo bis 25 Jahre

    90,00 €
    /Jahr

J'ai deux mots à vous rire - Intelligence tellement artificielle

2,00 €
/Artikel

Du hast bereits ein Konto?

Einloggen
Jetzt den Newsletter abonnieren und nichts mehr verpassen. 
In welcher Sprache möchtest du den Newsletter erhalten? *

Wenn du den Newsletter des Lëtzebuerger Journal abonnierst, stimmst du der Verarbeitung deiner persönlichen Daten zu - deiner E-Mail-Adresse sowie deiner Sprachpräferenz - um regelmäßig eine Auswahl der zuletzt veröffentlichten Artikel zu erhalten. Mehr Informationen findest du in unserem Rechtshinweis.

Weiter

Die „Knouterfra“