J’ai deux mots à vous rire - Qatarira bien, émirat le dernier

Par Claude Frisoni

Déçu de n’avoir pas reçu de valise d’argent liquide, notre chroniqueur en vient à douter de l’efficacité du soft power.

Les décorations, calicots, fanions, flonflons et oriflammes indispensables à la commémoration du centenaire de J’ai deux mots à vous rire à peine rangés et les guirlandes, illuminations, bougies, boules nécessaires à la célébration de la Saint Noël à peine installées, que déjà il faut démonter et remiser les panoplies de supporter, les chapeaux ridicules, les écharpes grotesques, les banderoles risibles… de la Saint Coupe du Monde. Le pays hôte, comme on dit pudiquement pour désigner l’émirat gazier dirigé par le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani a dépensé la modique somme de 210 milliards d’euros pour organiser cet événement sportif. A titre de comparaison, les deux précédentes coupes du monde de football, organisées au Brésil et en Russie, avaient coûté respectivement, 12 et 15 milliards de dollars. En gros 15 fois moins. Quant à l’Afrique du Sud avec ses 3,6 milliards ou la France avec 2,3, elles font carrément pitié.

Accède à la suite du contenu.

  • Abonnement annuel

    185,00 €
    /an
  • Abonnement mensuel

    18,50 €
    /mois
  • Zukunftsabo pour abonné·e·s en-dessous de l'âge de 26 ans

    120,00 €
    /an

As-tu déjà un compte ?

Connecte-toi
Pour ne rien manquer, inscrivez-vous à la newsletter.

Pour finaliser l'inscription, clique sur le lien indiqué dans l'e-mail que nous venons de t'envoyer. Vérifie également ton dossier de courrier indésirable ou spam, en cas de doute. La mise à jour de ton profil Journal peut prendre quelques minutes.

Une erreur est survenue lors de ton inscription à la newsletter. Tu peux nous contacter à abo@journal.lu.

Suivant

Intelligence unleashed